Mélothrie, cucamelon, concombre à confire , concombre du Mexique, mouse melon, mexican sour cucumber, guadeloupe cucumber, creeping cucumber, sandita, cetriolino messicano, sandía de ratón, (mélothria scabra, pendula, zehneria).

Plante grimplante annuelle produisant des fruits de 45 mm de long maxium.

 

Points forts :

1) grande rusticité,

2) très longue période de production : la fructification s'étale jusque fin novembre, et les fruits se conservent frais en cuisine jusque mi décembre.A cette saison il n'y a depuis longtemps plus aucun autre représentant des cucurbitaceae au jardin. Selon les années la production est deux fois, voir trois fois plus longue que les autres concombres.

3) goût de concombre légèrement plus prononcé

4) bonne conservation après cueillette : une à deux semaines l'air libre

5) plus simple et moins long à préparer qu'un gros concombre malgré sa petite taille : pas besoin de le faire dégorger ni de l'éplucher.

 

Points faibles :

1) nécessite un minimum de préparation : la mélothrie ne se prête pas à la consommation telle quelle car sa peau est un peu coriace et son goût trop prononcé, avec une légère amertume.

 

Conclusion : planté au début comme concombre de secours, je ne cultive plus que cette variété depuis une dizaine d'année. Même les délicieux concombres citrons sont oubliés car détruits par le mildiou fin aout (en Alsace).

 

Melothria 2  

Gros plan sur les fruits qui font en moyenne 30 mm de long

 

Melotherie  

Aspect des mélothries fin novembre alors que les arbres perdent leurs feuilles !

 

Période de semis : mars, pas avant car les graines lèvent rapidement.

Support de culture : idéalement sur un grillage de clôture, car très décoratif (personne de les volera), mais se cultive aussi sur les cassisiers et groseillers.

Palisser la tige volubile (c'est une plante grimpante) sur une petite structure plantée dans chaque godet car la jeune tige non lignée casse comme du verre. Une fois la tige cassée la plante repartira mais la production sera totalement compromise.

Il est exclu de dérouler les jeunes tiges emmêlées sans les briser.

Après quelques semaines la tige se lignifie et n'est plus du tout fragile.

Personnellement je laisse en place les parties aériennes des plantes de l'année précédente car cela aide les nouveaux plants à coloniser les supports.

Densité de plantation : Je les plantes 2 par 2 car il y en a toujours qui se font attaquer par des limaces et leur production sera alors totalement compromise.

Prévoir 6 plants pour une famille de 4 personnes pour la consommation fraiche. Doubler le nombre si vous faites des conserves.

Fait des tubercules de la grandeur d'une pomme de terre qui se conservent au sec à +10°C jusqu'à qu'à l'année suivante.

 

Préparation fraîche avec salade verte : 

- couper une vingtaine de mélothries en tranches de 3 mm à 5 mm maximum,

- laisser éventuellement dégorger dans la vinaigrette 2 minutes.

Préparé ainsi la mélothrie donne un craquant et un bon goût de concombre aux salade vertes, sans sensation glaireuse et spongieuse caractéristique des salades de concombres habituelles.

 

Recettes de conserves : 

Pour 1 kg de fruits, cueillis avant leur pleine maturité (pas besoin de faire dégorger préalabalement dans du sel).

Puis mettre en pots avec :

- 1 litre de vinaigre blanc à 8 °

- 10 g de sucre,

- 10 g de sel de mer,

- 6 petits oignons blancs,

- 5 gousses d’ail,

- 10 grains de poivre noir,

- herbe fraîches : laurier, thym et estragon.

 

Melothria 1  

 

Christophe KÖPPEL - Correspondant de Brin de Paille