Deux exemples remarquables illustrant la complexité de la cohabitation avec les grands prédateurs :

1) émission radio sur les conséquences de la gestion catastrophique du loup en France : http://terreaterre.ww7.be/retour-du-loup.html

2) vidéo sur l'importance des superprédateurs dans les écosystèmes :

 

On trouve de nombreuses études confirmant l'importance des superprédateurs dans les écosystèmes tels que le requins, renards, rapaces etc,

ainsi que des documents d'information  :

http://www.environnement.public.lu/conserv_nature/publications/steinmarder_fr/Brochure_fouine.pdf (merci Bertrand)

 

Chasseur dans l'âme, j'ai piégé avec une de mes caméras à vision nocture "notre" fouine qui traverse chaque nuit notre verrière lors des ses chasses. Nous vivons quasiment avec elle et suivons ses portées, ses batailles avec les mâles, puis ses amours. Elle s'approche de moi en marchant sur le vitrage à 1 mètre au dessus de ma tête lorsque je travail à mon bureau, sans que la lumière ne la dérange.

C'est une auxillaire très importante en ville qui se nourrit de pigeons notamment.

Je ferai d'autres prises de vues avec mes nouveaux appareils photos, à St Gall où nous avons renard et blaireau apparemment.

 

Christophe KÖPPEL - Brin de Paille Alsace