Ne plus se laisser détourner par le chant des sirènes qui captent l’esprit par les innombrables divertissements les uns plus beaux que les autres.

Arrêter le temps linéaire, vivre uniquement dans le temps présent.

Laisser tout filer, tout oublier et ne plus s’attacher au passé, aux choses, au faires, aux apparences, aux êtres, que ce soit par la possession, le pouvoir, ou la reconnaissance.

Ne plus s’entendre parler,

Vivre l’infini des relations avec les autres, les animaux, les plantes, le minéral et tout le reste de l’univers. Tout donner. Se donner.

Ne faire plus qu’un, sans limites, en toute insouciance.

 

Je remercie, pour le bonheur de vivre cette vie :

- tout l’univers, avec les dieux du passé, du présent et de l’avenir, pour avoir créé tout ce joyeux bordel et l’amour que l’on y trouve, qui nous relie les uns aux autres,

- mes guides spirituels, pour leur patience infinie,

- les esprits de la nature, qui nous aident tant et que je rejoins chaque jour un peu plus,

 

Merci à vous tous.